comment ajouter une boucle d'effets à un ampli à lampes


Réponse 1:

Personnellement, je l'exécute directement dans l'entrée principale. Je n'ai jamais eu de problème à le faire de cette façon. Mais selon le son dont vous avez besoin ou que vous recherchez, une boucle d'effets peut vous permettre de conserver plus de tonalité sans moduler votre son avant qu'il n'atteigne la partie ampli de puissance de la chaîne de signal.

Une boucle d'effets est une entrée / sortie qui vous permet de placer des effets entre la section préampli de la guitare - où elle obtient son son et la section puissance de l'amplificateur - où elle amplifie le son. Cela signifie que votre préampli peut aller n'importe où dans la chaîne du signal plutôt que d'avoir à être le dernier arrêt. Il est également mieux utilisé lorsque vous utilisez le canal de gain ou que vous mettez votre ampli en distorsion et que vous souhaitez conserver le son de l'ampli avant que la modulation ne le prenne. Lorsque vous exécutez une modulation, un délai ou une réverbération directement à l'avant de votre amplificateur, cela affecte le préampli (ou le son de l'ampli) et certains guitaristes sentent que cela leur donne parfois un son trouble.

Par exemple, si vous jouez des riffs déformés sur une guitare dans une vaste grotte, vous obtenez des tonnes de réverbération qui rebondissent sur vous, ce qui peut sonner très bien. Cependant, si vous preniez cette réverbération et la passiez dans l'amplificateur, l'ampli compresserait le son (comme il est censé le faire) et perdrait ainsi toutes les subtilités magnifiques de la grotte, vous laissant avec un signal affecté. Ceci, bien sûr, est quelque chose que vous aimerez peut-être, mais tous les guitaristes ne veulent pas ce son.

Vous n'avez pas vraiment besoin d'une boucle d'effets sur votre ampli car de nombreux guitaristes ne se donnent pas la peine de les utiliser, surtout si vous n'utilisez que des pédales de distorsion, de fuzz ou de boost. Mais si vous souhaitez obtenir une plus grande clarté lors de l'utilisation d'effets tels que la modulation, le délai et la réverbération, la boucle d'effets peut être quelque chose que vous apprécierez.

Jusqu'à la fin des années 70, les amplificateurs ne comportaient pas de boucle d'effets car vous obteniez essentiellement plus de gain en augmentant le plus possible l'amplificateur. Cependant, depuis l'invention du canal de gain dans les années 80 en tant que fonctionnalité supplémentaire et son utilisation pour obtenir une tonalité d'overdrive, les guitaristes ont souvent placé des effets de modulation après que l'amplificateur ait été saturé pour obtenir un son plus clair. Lorsque vous placez l'effet avant le pré-ampli, vous colorez le son, tandis que lorsque vous placez l'effet après le pré-ampli, vous obtenez toute la richesse de votre son et les pédales l'utilisent plutôt que de dicter ce qui se passe. Si vous utilisez des effets montés en rack, cela peut également aider à réduire toute perte de signal.

Il est à noter que si vous n'utilisez votre ampli que comme signal clair et que vous obtenez tout votre crunch à partir de pédales de distorsion, vous n'aurez probablement pas vraiment besoin d'utiliser la boucle d'effets, et vous obtiendrez un très bon son rien qu'en tout placer devant l'ampli, c'est-à-dire Guitare> Pédales> Amplificateur.


Réponse 2:

Mon ampli n'a pas de boucle d'effet, alors j'y vais directement. Cependant, si j'avais une boucle d'effet, je l'utiliserais probablement. C'est un outil efficace. Si vous posez cette question, je dois supposer que vous ne savez pas exactement à quoi sert une boucle d'effets. Permettez-moi de vous expliquer.

Les amplis font de la distorsion en saturant les tubes. Les amplis à lampes ont deux étages, un préampli et un ampli de puissance. L'étage de préampli amplifie et façonne le signal, puis l'envoie dans un ampli de puissance, qui fournit une amplification propre, jusqu'à ce que des volumes très, très élevés soient atteints. L'étage du préampli est l'endroit où beaucoup d'amplis tirent leur distorsion. Marshall, Fender, Mesa Boogie, Vox, tous les fabricants d'amplis à lampes ont un style spécifique de son de distorsion de préampli.

La boucle d'effets vous permet de placer des pédales entre le préampli et le power am. Les effets peuvent varier selon qu'ils sont avant ou après la distorsion. Le wah, par exemple, ou le phasing, ou le flanging, peuvent avoir un son très différent lorsqu'ils sont avant ou après la distorsion. Devez-vous utiliser votre boucle d'effets? Tu décides. Si vous voulez que les sons clairs soient modulés, puis déformés, alors courir directement n'est pas un problème. Si vous voulez l'inverse, utilisez la boucle d'effets. En l'occurrence, je préfère appliquer ma distorsion avant la modulation, donc l'absence de boucle de mon ampli n'est pas un problème.

Considérez une pédale de volume. Avant le préampli, il agit comme un contrôle de distorsion. Plus de volume, plus de gain. À gain élevé, vous poussez dans la limite de la marge du préampli, donc vous ne devenez pas plus fort, juste plus sale. Si vous mettez la pédale de volume dans la boucle, vous ne manipulez pas beaucoup la tonalité, faites simplement un contrôle de volume que vous pouvez utiliser avec votre pied, qui colore à peine le son (encore une fois, jusqu'à ce que vous passiez à des volumes vraiment très élevés. , où vous obtenez une distorsion d'ampli de puissance, ce qui est incroyable, mais difficile à contrôler).

Une caractéristique d'une boucle d'effets qui est sous-estimée est qu'elle vous permet d'utiliser une pédale de distorsion comme préampli. Une pédale de distorsion est un appareil qui amplifie votre signal et le façonne. C'est donc un préampli. Si vous branchez une pédale de distorsion et que vous l'exécutez dans le retour de votre boucle d'effets, vous avez contourné votre préampli. Cela vous donne un moyen de contourner le caractère naturel de votre ampli et de le remplacer par un de votre propre design.

C'est plutôt cool, mais je n'ai pas d'ampli avec une boucle, alors je viens de courir directement.


Réponse 3:

Je fais les deux et exprès. Je lance une tête de redresseur à 3 canaux 100w tout tube à travers une cabine 4x12. J'utilise le même rig pour le live, la pratique et dans mon studio (micro cabine, atténuateur enclenché pour que je puisse piloter les lampes de puissance à bas volume). 1 canal est impeccable avec cette sensation "vitreuse", les deux autres ont le gain élevé et sale. L'un un peu moins de gain que l'autre et un son un peu différent (pour les parties solos et autres parties qui nécessitent un son plus agressif). Je sens que je dois dire ceci avant d'arriver à votre question réelle, mais ... il existe TROP DE GAIN. Je joue du métal la plupart du temps donc j'en ai besoin sale, graveleux et tout simplement méchant. Les deux canaux de gain ont le gain AU PLUS HAUT QUE 6-7. Rien de plus brouille le ton et vous vous retrouvez perdu dans le mix. Voici où intervient votre question ... J'étais ce gars avec 30 pédales différentes reliées entre elles ... alors j'étais le gars avec le pédalier "Tout-en-un" d'effets numériques. Après 42 ans, j'ai appris moins, c'est plus. Je suis ce que vous pouvez appeler un minimaliste..sort de lol. Je lance des effets basés sur le temps, une réverbération (je n'aime pas le verbe numérique intégré sur ma tête) et un retard dans la boucle d'effets. Ils sont installés et oubliés. Le delay est TRES subtil..il est à peine audible, mais il est définitivement là. La réverbération est réglée sur PLATE..J'adore le son d'un verbe de plaque et c'est un MUST HAVE pour moi. Ils sont nichés derrière le baffle ... le footswitch de mon ampli a un interrupteur marche / arrêt pour la boucle si je veux la couper. Grâce à l'avant, je lance un Overdrive. Il est réglé avec le bouton de gain à peu près à zéro, la tonalité moyenne et le volume réglé à l'unité. Pourquoi demandez-vous ... parce que cet ajout subtil de gain élimine pratiquement toute la confusion que produit le gain des amplis ... cela ajoute de la clarté et vous aidera à couper le mix dans toutes les situations, en particulier en direct lorsque vous regardez le bassiste parce que il a baissé le bouton de volume de sa basse AVANT d'obtenir son niveau sur la carte ou sur son ampli et juste avant de lancer ce premier morceau, il a tourné le bouton à 10. La configuration d'overdrive de cette façon peut également être utilisée comme pédale de boost (ma tête a cette fonctionnalité intégrée, avec un réglage 1-10 et une pédale commutable, donc je le laisse juste à l'unité) donc si vous n'avez pas de canal supplémentaire pour obtenir ce boost solo ou faire passer votre pédalier via un ampli à canal unique.

J'espère que cela vous aidera ou vous donnera des idées à essayer. Je n'ai pas lu les autres réponses, donc si je répète ce que les autres ont contribué, je m'excuse de vous avoir fait lire mon babillage.

Crank it Up!

EDIT: J'ai vendu une de mes grosses têtes de tube (100w) et ajouté une tête de tube Egnater Tweaker 15w et une cabine 1x12 correspondante et je l'utilise plus souvent pour l'enregistrement que la tête Triple Rectifier. Je fais parfois passer la tête 15w dans le baffle 4x12 car elle a des haut-parleurs différents et si c'est le son que je recherche. L'ampli a une boucle d'effets et j'utilise toujours la réverbération et le delay de la même manière. Cet ampli est beaucoup plus polyvalent en termes de tonalité, il a beaucoup de mini-bascules qui modifient le son et il est beaucoup plus facile de composer des sons de rock crunch et de métal à gain élevé, mais j'ai remarqué que je n'ai pas vraiment besoin d'utiliser le OD par l'extrémité avant. Mais quand j'ai besoin de Wah, je branche mon Vox V847 par l'avant. J'ai également ajouté une pédale Chorus dans la boucle de temps en temps quand une chanson l'exige


Réponse 4:

Je n'aime pas les boucles d'effets. Je comprends leur but, qu'ils sont censés être une amélioration, mais…

J'ai trop entendu parler de la façon dont ces boucles affectent les propriétés sonores d'un ampli.

Appelez-moi un peu puriste, mais je ne les utilise pas, même si un ampli que j'ai en comprend un.

J'empile les effets dans un ordre spécifique devant l'ampli et je les branche directement sur l'entrée guitare. Quand j'utilise des amplificateurs.

J'utilise du matériel Line 6 depuis des décennies. Leur système fonctionne assez bien pour moi. Je devais être convaincu que leurs modélisateurs étaient assez bons. C'est ce qui me rapproche le plus de l'utilisation d'une boucle d'effets, car elle est interne au système du modélisateur.

Quand j'habitais à Los Angeles, au début de 1999, en un an ou deux, j'ai rencontré un employé de la ligne 6. Il m'a montré comment leurs pods sont censés être utilisés. Et j'ai appris que la plupart des gens ne comprennent pas cela, ni comment les mettre en place. Et c'est pourquoi les gens «détestent» les modélistes.

Il m'a même emmené à l'émission NAMM la saison suivante pour m'aider à l'obtenir.

Les gens sont choqués d'apprendre qu'ils m'écoutaient à travers l'équipement Line 6.

Quoi qu'il en soit, en studio, j'utilise des amplis, des modélisateurs et tout ce que je veux pour obtenir les résultats que je recherche - ou que le producteur recherche. Mais je n'utilise jamais de boucles d'effets. Une ligne directe est ma préférence. Guitare, effets, ampli, haut-parleur… boum!


Réponse 5:

Je fais les deux, selon l'effet. Des effets comme la wah, le filtre d'enveloppe, la compression, l'overdrive et les distorsions vont à l'avant de mon ampli et les effets de modulation, le delay et les réverbérations et une pédale de boucleur traversent la boucle d'effets. Certains effets de modulation me semblent également bons devant l'ampli.

La plupart des raisons d'utiliser la boucle d'effets est que je peux utiliser l'ampli pour la distorsion et je préfère certains effets après la distorsion. Dans un ampli clair où la distorsion et l'overdrive proviennent des pédales, les effets seraient dans le même ordre, simplement branchés à l'avant.

De manière générale, j'aime garder les choses simples, donc si je n'ai pas vraiment besoin de beaucoup d'effets spécifiques, je prendrai juste l'ampli et quelques pédales (comme un overdrive ou une pédale de type boost et peut-être un chorus et un delay).

Ma configuration acoustique a des effets comme certains préamplis et un harmoniseur et une pédale de boucleur allant à l'avant de l'ampli avec soit la réverbération de l'ampli, soit une pédale de réverbération et / ou une pédale de modulation passant par la boucle. Le son direct est mélangé avec la pédale ajoutée juste avant le volume principal. De cette façon, les commandes d'égalisation affectent le son direct avant qu'il n'atteigne l'effet.


Réponse 6:

Mettez-vous vos effets de guitare directement dans votre ampli ou via la boucle d'effets?

J'ai connecté les effets dans les deux sens. À mes oreilles, les pédales d'overdrive, de distorsion et d'égalisation sonnent mieux directement dans l'amplificateur, tandis que les pédales de delay, de chorus, de phaser, de flanger et d'octave sonnent mieux dans la boucle d'effets. À mes oreilles. Quelqu'un d'autre aura probablement une opinion différente et c'est de cela qu'il s'agit vraiment.

Il n'y a pas de bien ou de mal, seulement ce que vous préférez.

Le préampli de mon amplificateur à lampe contribue grandement à mon son de base. Si je veux ajouter un effet, je préfère l'ajouter à mon son, pas avant. Le rapport signal sur bruit est également important pour moi et la boucle d'effets a un avantage à cet égard.

Donc ma réponse à cette question est, pour le moment, je fais passer tous mes effets à travers la boucle d'effets de mon amplificateur. Il a ses compromis, mais je le fais de cette façon parce que cela fonctionne le mieux pour moi. Votre kilométrage peut varier.


Réponse 7:

Le mien va comme ça et n'importe quel ordre que vous aimez est le bon moyen, mais le mien va comme ceci: Wah, tube screamer, DS-1, DS-2, MT-2, Voodoo Fuzz / Octave up, Noisegate, devant l'ampli .SEND-Chorus, Flanger, Phaser, délai vintage à 3 boutons, paramètres analogiques, numériques et de bande multicanaux, "echo'machine" -RETURN> ☆ J'espère que cela vous aidera finalement tout ce que VOUS aimez est très bien.

Ma planche a l'air différente à chaque fois que je la regarde.lol Goodluck jeune musicien, tu as pris une décision qui a changé ta vie au moment où tu as pris cette guitare.

J.


Réponse 8:

Directement, car mes amplis n'ont pas de boucles d'effets!

Mais quand je parle d'enregistrement, j'utilise des plugins, donc je suis capable d'utiliser une «boucle d'effets» en exécutant des pédales sur un ampli (ou directement sur l'interface qui va d'abord à un sim d'ampli), empiler tous mes plugins qui appartiennent à un «Boucle d'effets», puis placez un simulateur de cabine en dernier dans la chaîne.

Cela se résume vraiment aux effets qui sonneraient le mieux s'ils étaient placés dans la boucle d'effets, et si c'est le son que vous recherchez de toute façon. Parfois aussi, l'un ou l'autre peut fonctionner, et cela dépend de l'effort que vous souhaitez y consacrer.


Réponse 9:

Je lance tout directement à l'avant de mon ampli. Cela étant dit, je n'utilise pas grand-chose en termes d'effets. J'utiliserai un phaser et un delay à l'occasion, mais ce sont plus des jouets qu'autre chose.

Une manière courante de faire cela serait de placer les effets basés sur le temps (phaser, flanger, delay, etc.) dans la boucle et d'exécuter le reste à l'avant de l'ampli.

Jouez avec. Vous trouverez différents sons en fonction de l'endroit où vous placez les effets.


Réponse 10:

Je l'ai réduit à un ensemble d'effets minimal, avec un overdrive, un compresseur, un délai et une pédale combo réverbération / trémolo, le tout branché à l'avant d'une réédition 65 Deluxe. J'avais l'habitude d'avoir un réfrigérateur plein de trucs de rack, une partie devant l'ampli et une partie dans la boucle, et à un certain moment, c'était devenu si ridicule que j'ai tout mis en conserve et l'ai reconstruit à l'ensemble minimal. Je suis plus heureux.