comment ouvrir un club de jazz


Réponse 1:

Je ne parle pas d'expérience, mais j'ai vu beaucoup de clubs de jazz s'ouvrir et se plier rapidement et cela me rend très triste. Je ne sais pas où vous vous trouvez, et tous les conseils typiques sur l'ouverture de tout type de club ($$ food booze decor) s'appliquent à vous bien sûr. La chose spéciale à retenir à propos du jazz est qu'il s'agit d'un marché de niche, pour le moment il est dans les toilettes avec des jeunes, donc votre démographique typique est les personnes plus âgées, qui aiment se coucher tôt, ne pas manger ni boire Presque autant, ne parviendra pas à sortir s'il fait mauvais temps ou sombre ou froid, etc. etc. Il n'y a pas de satisfaction en ce qui concerne le niveau sonore. Certains portent des appareils auditifs et rien ne leur plaît, d'autres non et veulent plus de bruit, et certains veulent bavarder sur la musique et veulent qu'elle soit plus douce. Ceci, bien sûr, dépend du ton général que vous donnez à l'endroit. Du jazz fluide pendant le dîner et des trucs plus agressifs après. La bonne chose à propos de ce groupe démographique est qu'une fois qu'ils ont décidé qu'ils aiment votre club, ils sont fidèles et ils continueront jusqu'à ce qu'ils abandonnent. Il faut absolument avoir une masse critique d'au moins 1000 amateurs de jazz pour avoir 10% d'entre eux dans votre club pour une soirée donnée. Votre club doit être accessible au stationnement ou aux transports en commun pratiques. Ils ne marcheront pas six pâtés de maisons. Ou vous pouvez courtiser le public plus jeune et trouver un genre de jazz qui les plaît. Le jazz est large. Vous ne voudrez peut-être pas utiliser le mot «jazz» pour faire du marketing auprès des jeunes. Certains de mes amis l'appellent le «mot j». Je connais un groupe qui se présente comme un «groupe de funk» et ils finissent par jouer l'extrémité funky du spectre du jazz pour un public plus jeune et s'en sortent bien. Bonne chance!!! Je vous souhaite plein succès, car je vois des salles de jazz se tarir comme des flaques d’eau par une chaude journée d’été.


Réponse 2:

Que c'est une entreprise, et comme toute autre entreprise, il doit y avoir un marché stable et durable pour ce que vous avez à offrir. Votre lieu doit également être accessible, attrayant et abordable pour votre marché.

En outre, un club de toute nature est une entreprise à haut risque. Les frais généraux sont relativement élevés et, en plus des dépenses de personnel et d'entretien de l'installation, les honoraires versés aux artistes interprètes sont élevés par rapport aux revenus qu'ils génèrent (bien que du point de vue des artistes interprètes, ils ne soient pas super), et ils doivent être payés, même lorsque la maison est vide.

Le marché du divertissement est très volatil et très concurrentiel. Les goûts changent rapidement, la fréquentation fluctue selon les saisons, la météo et les nouvelles ont un effet, et des événements sans rapport, comme les films populaires et les événements sportifs, peuvent attirer le public.

Vous aurez besoin d'un plan d'affaires (même si vous êtes un club à but non lucratif composé uniquement de bénévoles qui organise des événements une fois par mois au Centre des seniors) - essentiellement ce que vous allez faire et comment vous allez fais le; il comprendrait des dispositions pour le marketing / promotion, les flux de trésorerie et les réserves de trésorerie, etc.

Il faut aussi savoir que le jazz n'a pas été un gros tirage depuis longtemps. Cela signifie que vous allez devoir travailler très dur pour développer votre public. Si vous êtes dans une région où la vie nocturne est active, vous pourriez avoir une photo…


Réponse 3:

il est important de savoir que vous perdrez probablement votre chemise….